Je fais un don !
fermer

Où nous opérons

Ouganda

L’Ouganda est situé en Afrique de l’Est, sur l’équateur. En dépit de la croissance économique de ces dernières années, le pays reste très pauvre, avec de grandes inégalités entre les groupes de population.

L’Ouganda possède des ressources en eau et des écosystèmes précieux. Toutefois, le changement climatique, l’augmentation démographique, l’urbanisation rapide et la mauvaise gestion de l’eau et des sols entraînent des sécheresses et des inondations de plus en plus longues, une perte de biodiversité, la déforestation et la disparition de zones humides précieuses.

Comme le bois est pratiquement la seule source d’énergie et de matériaux de construction, et comme la population croissante a besoin de quantités accrues de bois, la déforestation est un fléau. En 100 ans, 37 % des forêts de l’Ouganda ont disparu.

17%

Les rivières, les lacs et les zones humides représentent 17 % de la surface de l'Ouganda

1,3°C

La température moyenne en Ouganda a augmenté de 1,3 °C au cours des 50 dernières années

Témoignage

Join For Water laisse l’initiative au peuple ougandais, ainsi qu’aux ONG du pays, et je trouve ça fantastique.

Yemi Oduwale, ambassadeur Join For Water
Lire le témoignage

En Ouganda, Join For Water travaille avec ses partenaires dans les bassins des rivières Mpanga et Semliki. La Mpanga coule dans l’ouest de l’Ouganda, depuis les montagnes Rwenzori jusqu’au lac George, en traversant la ville de Fort Portal. La Semliki prend sa source dans le lac Édouard en République démocratique du Congo, coule vers le nord le long de la frontière ougandaise et se jette dans le lac Albert.

Sous l’effet du changement climatique et de l’importante pression démographique, les bassins fluviaux sont soumis à l’érosion et à la pollution par les pesticides, entre autres, et les zones humides et les forêts disparaissent. Près des trois quarts des Ougandais font de l’agriculture et ont besoin de plus de terres pour la culture de légumes et l’élevage de bétail.

 

Vrouw in boomkwekerij in Oeganda
Dans les pépinières, les arbres sont préparés pour être plantés. Joseph Muhumuza

Activités

L’accès à l’eau potable et à un bon système d’assainissement demeure une préoccupation : davantage de latrines écologiques sont construites afin de réduire la pollution des eaux souterraines et des rivières.

Avec nos partenaires, nous restaurons et protégeons les zones humides et verdissons la zone urbaine autour de Fort Portal. Quelque 120 000 personnes vivent dans les bassins hydrographiques et les zones humides sont très importantes pour elles. L’organisation JESE sensibilise les communautés et les implique dans les activités. Notre partenaire NRDI dispose d’une expertise croissante dans les activités de plantation d’arbres et de restauration fluviale et écologique dans la région de Rwenzori.

Nous élaborons des propositions politiques afin de démontrer aux décideurs l’importance des écosystèmes. Dans ce domaine, notre partenaire JESE apporte une contribution particulièrement importante.

Join For Water travaille également en étroite collaboration avec l’université de Fort Portal. Les étudiants approfondissent leur connaissance des écosystèmes, effectuent des recherches et partagent leurs connaissances avec des collègues, dans le pays comme à l’étranger.

 

Antécédents

L’association Join For Water est née en Ouganda en 2000 et a réalisé de nombreux travaux dans le bassin du Mpanga avec ses partenaires. L’accent a été porté sur l’assainissement au sens large : les quais pour les pêcheurs du lac George ont été réaménagés avec des zones de vente de poisson plus propres, des clôtures pour les animaux et des lieux de stockage des déchets, des latrines accessibles et propres ont été fournies à la communauté et aux familles, et les berges du Mpanga ont été mieux protégées contre le bétail.

Il est désormais possible d’obtenir de l’eau 24 heures sur 24 grâce à un terminal de paiement aux kiosques d’eau potable. Dans les écoles, une grande attention a été accordée à l’hygiène et au lavage des mains. L’habitude de faire ses besoins en plein air a disparu dans différents villages.

Nos partenaires en Ouganda

Actualités

Mesurer c'est savoir

Jusqu'à récemment, l'eau potable saine pour les communautés de Mahyoro subcounty au bord du lac George n’était pas une évidence. Ils utilisaient des forages, puisaient de l'eau dans le lac et les rivières, ou exploitaient les nappes phréatiques près de chez eux. Jusqu'à récemment…

En lire plus
9

points d'eau ont été construit en 2021

70%

des ménages ont été impliqué dans l'enquête

Plus d'actualités

Agissez pour l'Ouganda

Avec votre soutien, vous protégez les ressources en eau en Ouganda et assurez de meilleures conditions de vie à la population. Avec nos partenaires béninois, vous créez des opportunités importantes pour les hommes et la nature. Votre don fait une réelle différence !

Je fais un don