Je fais un don !
fermer

Actualités

Le jeu de la rivière rassemble tout le monde

Du 6 au 9 mai, une conférence1 sur « l’adaptation au changement climatique par les communautés locales » aura lieu à Arusha, en Tanzanie. En mettant l’accent sur l’innovation, Join For Water présentera un jeu de société spécialement conçus pour inciter la population à protéger les écosystèmes aquatiques.

La conférence CBA est une plateforme de partage des dernières connaissances en matière d’adaptation au changement climatique au niveau local et des moyens de mettre ces connaissances en pratique. L’Institut international pour l’environnement et le développement (IIED) organise la Conférence internationale sur l’adaptation communautaire au changement climatique (CBA) depuis près de 20 ans, en collaboration avec plusieurs partenaires internationaux et africains dans les domaines du développement durable, de la justice climatique et autres. Les participants sont des ONG, des gouvernements, des donateurs, des praticiens, le secteur privé, des délégués d’institutions internationales…

Pour Join For Water, c’est l’occasion de partager notre expertise sur la protection des ressources en eau douce et la résilience socio-écologique. L’ordre du jour de la conférence correspond au travail politique actuel de Join for Water en ce qui concerne l’adaptation au climat. Elle pourrait être l’occasion d’identifier de nouveaux partenaires ou réseaux dans le cadre des efforts nationaux ou internationaux de lutte contre le changement climatique. L’accent mis sur le travail communautaire rejoint notre travail sur la participation infranationale, l’expérience de l’ingénierie sociale et le travail communautaire en faveur de la durabilité par le biais de la propriété/gestion locale.

Adaptation climatique menée au niveau local

Conformément à notre approche et depuis 2022, Join For Water est membre de FEBA2, Friends of Ecosystem-based Adaptation (FEBA), un réseau mondial de collaboration de plus de 100 organisations ayant un intérêt commun à faire progresser la sensibilisation, la compréhension et l’adoption de solutions basées sur la nature dans les efforts d’adaptation et de résilience dans le monde entier.

Join For Water a également signé les principes de LLA3, l’adaptation climatique menée localement, de WRI, l’Institut des ressources mondiales. Ces principes sont les suivants
– Permettre aux communautés locales de participer à la prise de décision
– S’attaquer aux inégalités structurelles auxquelles sont confrontés les femmes, les jeunes, les enfants, les personnes handicapées, les personnes déplacées, les peuples autochtones et les groupes ethniques marginalisés.
– Investir dans les capacités locales à long terme afin que la communauté ne soit pas dépendante des ressources du projet
– …

Démêler une histoire complexe

À Arusha, Join For Water présente deux projets qui utilisent un jeu de société pour susciter la participation active de la communauté locale.

Le jeu de rôle « Challenges in the Ouémé Valley » est conçu sur mesure pour les habitants de la vallée de l’Ouémé afin de les impliquer dans les plans et les activités de restauration et de protection des écosystèmes aquatiques et de leurs services.

En cartographiant visuellement la zone sur un plateau de jeu et en demandant aux participants de désigner leurs activités à différentes périodes de l’année, une représentation concrète de la situation et des défis est créée. Le jeu permet aux joueurs de comprendre la complexité des services écosystémiques et de voir les liens entre leur utilisation et leur dégradation. Après plusieurs tours de jeu, les idées se précisent et les participants sont prêts à proposer des mesures de restauration et de conservation. Comme les propositions viennent des habitants eux-mêmes, les chances de succès ne font qu’augmenter.

Vous pouvez regarder la vidéo sur ce jeu ici : Les défis de la vallée de l’Ouémé

Ne laisser personne pour compte

Le jeu autour de la rivière Mpanga, dans le cadre du projet Women River Ambassadors (WORIAs, Ouganda), offre aux femmes la possibilité de participer à l’élaboration de plans de bassin hydrographique. Le jeu de la rivière simplifie des sujets complexes tels que le changement climatique, l’adaptation, le déclin des écosystèmes, etc. et met tout le monde d’accord. Et c’est important, car souvent les groupes les plus vulnérables n’ont pas leur mot à dire dans la recherche de solutions, alors qu’ils sont souvent les plus touchés par le changement climatique. Désormais, les femmes de la région de Mpanga peuvent participer efficacement à la planification et à la mise en œuvre d’activités qui leur sont bénéfiques, à elles et à la nature.

Nous attendons avec impatience des idées inspirantes et de nouveaux contacts lors de cette conférence.

1) Conférence CBA18 :   en savoir plus.

2) FEBA = Friends of EbA, Ecosystem-based Adaptations : en savoir plus.

3) LLA = Locally Led Adaptation (Adaptation menée localement) : en savoir plus.