L’eau et le climat

"Cette région était extrêmement déboisée et l'impact du changement climatique a été fortement ressenti, en particulier pendant la saison sèche. Join For Water, avec notre communauté, a planté des dizaines de milliers d'arbres. Grâce aux arbres, le sol reste humide plus longtemps et nous pouvons à nouveau cultiver des légumes." - Jacques Antoine de Belladère en Haïti. © Dieter Telemans

Quand vous dites " changement climatique ", vous dites " eau " : tempêtes, inondations, élévation du niveau de la mer, modification du régime des précipitations, mais aussi pénurie d'eau et sécheresses prolongées. 

Les pays du Sud sont touchés par les changements climatiques depuis de nombreuses années, sont plus durement touchés et beaucoup plus vulnérables à leurs conséquences. Join For Water et ses partenaires mettent de plus en plus en place des projets pour rendre les gens plus résistants aux conséquences du changement climatique. Ces initiatives sont très larges : nous mettons en place d'importants plans de gestion de l'eau, nous semons des cultures économes en eau, nous introduisons des techniques d'irrigation durables, mais aussi nous plantons des arbres dans les zones déboisées, afin que la pluie ait le temps de pénétrer le sol et reste plus longtemps dans le sol. 

Bataille pour l'eau

Plus nous émettons de gaz à effet de serre, plus la terre se réchauffe rapidement. Pour chaque augmentation de 1°C de la température de la surface de la terre, il y a environ 3% d'évaporation en plus. Conséquences : des précipitations plus intenses, des inondations plus importantes et plus d'ouragans, mais aussi des périodes de sécheresse de plus en plus longues (en d'autres lieux ou à d'autres périodes de la saison). 

Nos modes de production et de consommation actuels sont toujours basés sur des ressources infiniment disponibles. Nous devons comprendre que ce n'est pas le cas. Le temps presse. Si nous ne prenons pas des mesures ambitieuses, si nous n'investissons pas dans l'innovation et si nous ne changeons pas nos comportements, nous pouvons nous attendre à pouvoir faire face à l'assèchement des sources d'eau et à la baisse de qualité de l'eau potable. La bataille pour l'eau potable sera rude.

Selon le GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat), la Gestion intégrée des ressources en eau est l'instrument idéal pour faire face aux conséquences négatives du réchauffement climatique. Join For Water applique les principes de la GIRE dans tous ses projets depuis des années. C'est la gestion de la quantité et de la qualité de l'eau, de la vie dans et autour de l'eau, la coordination de la gestion des terres et de l'eau, en prenant en compte tous les usagers, aujourd'hui et demain.

Follow
us