Renforcement de capacité du château d’eau de Talico

eau potable talico mali
Les points d'eau potable de Talico fournissent désormais suffisamment d'eau toute la journée! © Awa Traore

MALI - Talico, peuplé de 13 775 habitants est un des grands quartiers de la commune IV du District de Bamako qui a souffert du manque d’eau potable pendant longtemps. Avant, la population s’approvisionnait au niveau des quartiers voisins situés à 3 kilomètres et au niveau des puits qui tarissaient tous pendant la saison sèche.

C’est à partir de 2014 que l’état malien a réalisé une adduction d’eau sommaire (AES) dans ce quartier à travers le fonds saoudien pour le développement. L’AES était composée d’un château d’eau de 5m³ accompagné par 4 bornes fontaines pour desservir la population en eau. Le point d’eau était géré par un comité de gestion dirigé Mme Sidibé Mariétou Diallo. Ce comité a pu faire 6 branchements privés après. Malgré ces installations et vu la croissance démographique, toute la population n’avait pas accès à l’eau potable. C’est ainsi que le comité a pris des dispositions pour renforcer la capacité de stockage du point d’eau en y ajoutant une cuve de 2m³ sur fonds propres en 2017. Cela a permis de faire des branchements privés de 7 autres familles. 

Avec tout ça les besoins en eau se faisaient sentir dans ce quartier avec des long fils d’attente et des bagarres au niveau des bornes fontaines. Pour pallier à ce problème, en avril 2019 Join For Water a renforcé la capacité du point d’eau en y ajoutant une cuve supplémentaire de 5m³ et en renforcant les panneaux solaires pour un coût total de 6 500 000 FCFA (9.900 €). Ce renforcement de capacité a permis d’assurer l’approvisionnement en eau continu de la population à tout moment, mais aussi de diminuer le coup d’électricité pour le fonctionnement du point d’eau et de renouveler le comité en y ajoutant des jeunes dynamiques du quartier. 

Mamadou Touré, secrétaire administratif du comité de gestion : « Je suis un agent de santé et ophtalmologue à l’hôpital Luxembourg, mon rôle en tant que secrétaire administratif est de faire des rapports (trimestriels et annuels) des réunions du comité de gestion et de représenter le comité aux réunions de l’association pour le développent du quartier. Je salue vraiment l’intervention de Join For Water qui nous a enlevé des épines au pied car nous avons de l’eau potable maintenant pour toute la population. Il n’y a plus d’affluence, ni de bagarres des femmes au niveau des bornes fontaines. En plus de cela, avant la réalisation, le coût d’électricité était trop élevé. Nous pouvons payer plus de 100 000 FCFA (153 €) à la fin de chaque mois. Maintenant, c’est seulement 30 000 FCFA (46 €) que nous payons. »

Grace à l’amélioration au point d’eau, les femmes ont gagné du temps pour faire d’autres activités telles que participer aux évènements sociaux et s’occuper de leur mari et enfants à la maison, ce qui était très difficile avec la corvée d’eau. En témoigne Mme Konaté Penda Samaké, mère de 5 enfants : « Je suis ménagère. Avant l’amélioration du point d’eau, je me levais à 4h00 du matin pour faire la corvée d’eau, car si tu ne te lèves pas à cette heure, il sera difficile pour avoir de l’eau à cause de la grande affluence au niveau des bornes fontaines. Je ne dormais pas assez, je n’avais pas assez de temps pour m’occuper de ma famille. Maintenant, j’ai de l’eau à tout moment, il n’y a plus d’affluence autour des bornes fontaines, j’ai le temps pour participer aux mariages et baptêmes et je m’occupe de ma famille. Vraiment, je suis contente et je remercie beaucoup Join For Water, celui qui te donne de l’eau potable te donne tout ».
 

Article: Awa Traore, Join For Water Mali